NAB 2015 : Drones et autres curiosités

Drones partout, avec ou sans hélice !

Sur ce NAB 2015, difficile d’échapper aux aires de vol des drones. Jusqu’à présent on se faisait friser la moustache en débouchant un peu trop vite dans une allée, désormais les survols de stand sont interdits, de gigantesques filets délimitent les zones autorisées… parfois si modestes qu’il s’agit d’un vrai test de maniabilité en soi.

Derrière le filet, mais devant l’écran, un drone 4 hélices et son indispensable GoPro, un modèle basique

Derrière le filet, mais devant l’écran, un drone 4 hélices et son indispensable GoPro, un modèle basique

Près d’⅓ du hall Sud était consacré aux drones, on y trouve toutes les tailles, tous les prix, de quoi embarquer du matériel de plus en plus lourd, et bon nombre d’ingénieux systèmes de servo-commandes et de maintien de l’assiette.

Chez Freefly, on ne craint pas le poids, optique cinéma, F55, l’imagerie aérienne Ultra HD – HDR prend forme

Ce qui peut impressionner, ce sont les détournements. La France n’est pas le seul pays à avoir fortement durci la législation en matière de vol, on trouve donc de nombreux fournisseurs de technologie nés avec les drones qui recyclent leurs solutions de télécommande et de gyroscopes pour créer d’autres manières de filmer. Ainsi pas besoin d’hélice, il suffit de récupérer le berceau gyrostabilisé sur lequel est fixée la caméra pour se contenter de courir derrière le sujet à filmer. Un peu plus loin, le cadreur télécommande tous les réglages, ajuste le cadre sur 360° et ordonne les déplacements à son gentil assistant. Par rapport à la complexité, l’endurance et l’expérience nécessaires à la manipulation d’un steady-caméra, cette alternative séduit.

Un sportif emporte la caméra dans son berceau stabilisé, tandis que l’opératrice de prise de vue braque l’objectif où elle le souhaite

Un sportif emporte la caméra dans son berceau stabilisé, tandis que l’opératrice de prise de vue braque l’objectif où elle le souhaite

Sans hélice toujours, la cable-cam s’offre aux plus petits budgets, là aussi le recyclage des berceaux gyrostabilisés se remarque. Les différentes options se déclinent depuis le câble unique façon tyrolienne jusqu’aux multi brins capables de couvrir une bien plus grande surface.

Un cable pour mon DLSR, facile et sans dépôt du plan de vol auprès de l’aviation civile

Un cable pour mon DLSR, facile et sans dépôt du plan de vol auprès de l’aviation civile

La vie réelle en mode fichier

Chaque broadcaster connaît en 2015 les affres de la bascule en mode fichier, dans 1 mois Sony cesse le support des magnétoscopes Digital Betacam, en attendant le tout IP, il faut faire retrouver la fiabilité et l’interopérabilité des cassettes dans un environnement logiciel en constante redéfinition. Voici 3 nouveautés sur ce thème.

Le belge EVS lance Funnel, une solution de mise aux normes des fichiers MXF basée sur le toolkit du toulousain OpenCube, société rachetée il y a quelques années, pour répondre aux besoins pluriels des broadcasters.

Le belge EVS lance Funnel, une solution de mise aux normes des fichiers MXF basée sur le toolkit du toulousain OpenCube, société rachetée il y a quelques années, pour répondre aux besoins pluriels des broadcasters.

Chez Telestream Vantage, on peut désormais injecter ou récupérer ses sous-titres dans de multiples fichiers multimédia, un outil au potentiel visiblement exhaustif.

Chez Telestream Vantage, on peut désormais injecter ou récupérer ses sous-titres dans de multiples fichiers multimédia, un outil au potentiel visiblement exhaustif.

Baton, le leader du contrôle qualité logiciel, permet désormais d’adapter automatiquement son plan de test au nombre de canaux audio qu’il trouve dans le fichier, pratique pour ne pas créer autant de plans que de combinaisons de canaux audio.

Baton, le leader du contrôle qualité logiciel, permet désormais d’adapter automatiquement son plan de test au nombre de canaux audio qu’il trouve dans le fichier, pratique pour ne pas créer autant de plans que de combinaisons de canaux audio.

Et aussi, au détour du salon …

Le très impressionnant mur modulaire de CREATELED, de près de 8 mètres de base, visiblement UHD et HDR grâce à l’utilisation de LED aussi puissantes que fines.

Le très impressionnant mur modulaire de CREATELED, de près de 8 mètres de base, visiblement UHD et HDR grâce à l’utilisation de LED aussi puissantes que fines.

A l’ETRI – l’école polytechnique de Séoul – on met en scène la push VOD pour modifier les contenus d’une chaîne et l’adapter à l’audience, ici la démonstration propose des publicités soudain différentes en direction d’un public identifié plus jeune (à droite).

A l’ETRI – l’école polytechnique de Séoul – on met en scène la push VOD pour modifier les contenus d’une chaîne et l’adapter à l’audience, ici la démonstration propose des publicités soudain différentes en direction d’un public identifié plus jeune (à droite).

NAB_Matthieu_4_2

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *