Roland garros 2015 : Production multi-caméras Ultra-HD

Capture d’écran 2015-06-26 à 15.18.43A l’initiative de la Direction des Sports, en lien avec la Fédération Française de Tennis, un car-régie 3G-SDI de la filière production de France Télévisions (Toulouse) a produit les 5 et 6 juin derniers un signal Ultra HD à l’aide de 3 caméras, après 13 jours de plan fixe Ultra HD en direct du court central.

Prise en main des caméras Grass Valley LDX-86

La caméra LDX-86 est l’un des tous premiers modèles tri-CMOS 2/3″ à sortir un signal Ultra HD 10 bits à 50 images/seconde sur 4 liens 3G-SDI (2160p50). Sa monture B4 permet d’adapter des optiques TV classiques. Le signal circule sur une fibre optique standard SMPTE et rejoint une voie de traitement et de commande au car-régie. Une sortie 3G-SDI (1080p50) alimente le monitoring HD du car et le viseur du cadreur.

18672677284_aefbc94791_z

Sur le court central Philippe Chatrier, deux des trois caméras ont ainsi été équipées d’un zoom Fujinon. Le modèle 88x, plus ancien, a exigé la mise en oeuvre dans la caméra de la fonction CLASS (Chromatic Lens Aberration and Sharpness Solution) pour obtenir un piqué tout juste suffisant. Sur l’autre caméra, équipée du modèle 99x, l’image présentait une définition sensiblement supérieure.

RG4K1 RG4K2

Le point de vue des responsables de l’opération (Gilles Maurel et Vito La Rosa France TV filière production) Le tournage en Ultra HD1 sur ces deux jours et sur le central de Roland Garros a été une première pour notre équipe qui s’est impliquée avec enthousiasme sur cette opération. C’est la première fois que les moyens internes de France Télévisions ont mis en œuvre une captation de ce type. Le car de la filiere a été conçu pour des captations en 3G-SD (1080p50), ces deux journées auront permis la mise en production et exploitation d’une captation 4K. Les caméras LDX86 et le serveur de ralenti dyno du constructeur GRASSVALLEY ont été intégrés dans le car sans aucune difficulté ni modification de câblage existant.

19292968705_7704293794_z

Exploitation des caméras Grass Valley LDX-86 en multi-caméras

La météo très clémente des 5 et 6 juin a particulièrement augmenté la profondeur de champ et facilité le travail des cadreurs.

La réalisation d’un match de tennis impose le suivi des joueurs plus particulièrement en dehors des phases de jeu, et ces mouvements de caméras apparaissent trop rapides pour un écran de très grande taille (les écrans Ultra HD mesurent 55″ de diagonale et plus). Du fait de l’abondance de détails nets à la fois sur les joueurs suivis par la caméra et sur le public en arrière-plan, ces mouvements de caméra créent un flou de « bougé » extrêmement important et désagréable.

Pour lutter contre ce phénomène, deux solutions ont été testées :

  1. le desserrage des cadres avec l’élimination de tous les plans italiens, américains, mi-moyens et rapprochés. Seuls restent possibles les gros plans dont l’arrière-plan apparaît suffisamment flou pour ne pas souffrir des mouvements de caméra ;
  2. l’ajout de filtres neutres pour abaisser la profondeur de champ, associé au décalage de cette faible zone de netteté vers le premier plan afin de plonger l’arrière-plan dans un flou suffisant pour autoriser à nouveau toutes les valeurs de plans. On se rapproche ainsi de l’esthétique grand capteur. La netteté apparaît sensiblement plus difficile à obtenir pour les cadreurs.

A noter que le flou de « bougé » se trouve en général adouci par l’encodage HEVC en diffusion, ainsi la gêne importante décelée dans le car régie semble atténuée sur le retour téléspectateur.

Afin d’obtenir plus de fluidité apparente sur l’écran grand public doté d’un procédé 100 Hz, le temps d’exposition de l’une des caméras a été divisé par 2 (obturation à 100 Hz) tout en maintenant la production à 50 images/seconde. Mais cette expérience n’a pas fourni de résultat flagrant.

Ce contenu a été publié dans Ultra-HD. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *