Roland Garros 2015 : Production Ultra-HD HDR

HDR rglab15Le High Dynamic Range (dynamique étendue) constitue l’une des dimensions de l’Ultra HD aux côtés de la définition 4K, le High Frame Rate (cadence images supérieures) et le Wide Color Gamut (colorimétrie étendue).

Lors de la quinzaine du tournoi de Roland Garros, une équipe de tournage d’Atmosphère Production a réalisé plusieurs séquences pour le compte de France Télévisions Éditions Numériques, et notamment pour les besoins des démonstrations au RGlab (showroom France Télévisions accessible au public). Épaulé par 4EVER, l’équipe de tournage a enregistré plusieurs centaines de séquences UHD + HDR, grâce à une caméra F55 équipée d’un enregistreur RAW 16 bits.

La pleine dynamique de ces séquences est obtenue au tournage via l’utilisation d’un moniteur de profil qui permet à l’opérateur d’adapter son réglage d’exposition jusqu’à atteindre les limites du capteur. Cette dynamique est ensuite exploitée dans le logiciel de montage/étalonnage DaVinci Resolve, installé sur place par Orange Labs.

HDR2

Une séquence affichée simultanément en dynamique standard (SDR) et HDR

Dans le logiciel DaVinci Resolve, l’exposition est ajustée de sorte à obtenir à partir des 16 bits du fichier RAW de quoi correctement afficher une image 10 bits sur un moniteur UHD-HDR (le Sony BVM-X300) via une connectique 4x3G-SDI. Pour se faire, le moniteur exploite la courbe S-log2 au lieu de la courbe de gamma classique 2.4, permettant l’affichage d’une dynamique étendue transportée dans seulement 10 bits. Sur ce moniteur HDR le blanc pur atteint 700 nits. A des fins de comparaison, les mêmes séquences sont étalonnées pour être jouées sur un moniteur UHD classique : en dynamique standard, sur une TV grand public, les blancs purs sont en général mesurés entre 200 et 300 Nits.

Pour adresser un TV grand public UHD-HDR, Orange Labs a développé un plugin de conversion des espaces de luminance et de chrominance. Côté grand public, la standardisation du HDR a conduit à l’adoption de la courbe de gamma PQ, actuellement supportée par les premiers modèles commercialisés. La TV UHD-HDR présente en démonstration au RGlab s’est avérée capable de rendre le blanc pur à 1.000 Nits.

Pour adresser cette TV, les séquences HDR subissent un alignement sur les valeurs de la courbe PQ reconnue par l’écran, puis rendues en YUV 10 bits.

Pour toute cette expérience, la colorimétrie est restée au standard Rec.709.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *