Roland Garros 2015 : son binaural

Vignette binaural RGPendant toute la durée du tournoi de Roland Garros, le signal UHD en direct, qu’il soit issu d’une caméra unique en plan fixe (du 24 mai au 4 juin) ou d’une réalisation à trois caméras (les 5 et 6 juin) associait un son binaural.

Le son binaural ?

par Lidwine Hô, France Télévisions

L’expérience du 24 mai au 4 Juin :

Pour profiter au mieux de cette écoute binaurale sur la caméra 4K en plan fixe, nous avons opté pour la tête artificielle de manière à reproduire le plus précisément possible l’écoute d’un match d’une personne assise à cet endroit là.

Cette position bien qu’en fond de court permettait de parfaitement percevoir les déplacements latéraux joueur  ainsi que les éloignements.

Cette écoute immersive et très réaliste reproduisait aussi parfaitement les voix, les réactions, les émotions du public se trouvant à proximité du système de captation.

Le son binaural tenant uniquement sur 2 canaux audio, nous avons tout simplement branché les micros sur les entrées audio de la caméra, le son était donc acheminé sur les 3 téléviseurs 4K du RGlab en même temps que la vidéo.

UHD 24 mai 4 juin

tete1tete2

L’expérience des 5 et 6 Juin :

La proposition mise en place sur les 2 jours de réalisation en 4K a été également de respecter rigoureusement l’axe de prise de vue pour la captation binaurale.

L’idée première et la plus simple étant de placer une tête de captation binaurale sur chacune des caméras. De telle sorte, les mouvements de caméra se répercutaient naturellement sur l’axe d’écoute.

tete3

La réalisation étant proposée à 3 caméras, nous avons placé une tête sur chacune d’elle.

Une commande GPI envoyait une impulsion à la console de mixage dès que le rouge caméra s’allumait (signalant que celle ci est à l’antenne) provocant ainsi le mouvement du fader qui mettait lui même le son correspondant à l’antenne.

Il a été assez délicat de trouver le temps de montée et de descente des faders de la console en fonction de la proximité de la caméra avec le public ou tout simplement de l’entrain du public à applaudir ou pas en fonction de leur positionnement autour du court, certaines transitions passant mieux que que d’autres.

Un autre phénomène à l’impact important, est le style de réalisation qui rendait plus ou moins pertinent l’écoute binaurale qui incite à prendre le temps d’écouter, et ne s’accommode pas toujours de changements d’axe ou de plans rapides.

camera tete

UHD 5 et 6 juin

Ces 3 têtes servaient donc de base d’ambiance spatialisée et des micros d’appoint pouvaient également être rajoutés au mixage.

Le car de Toulouse, en plus des 3 têtes binaurales, et du système 3D-VMS (voir plus loin) disposait aussi de tous les micros placés sur le court habituellement par le car fabriquant le signal inter.

Voici donc tous les signaux reçus à disposition du car et enregistrés en canaux séparés pour éventuellement être réutilisés sur des applications audio orienté objet.

Pistes

Le point de vue du chef opérateur son (GUYOT Dominique – France TV filière production)

Le son Binaural est très novateur au niveau des sensations auditives. La gestion de plusieurs sources présente un petit souci de spatialisation (plusieurs « têtes » ayant été placées sur les caméras) le mixage de celles ci reste sensible, en raison du mélange d’indices binauraux dans des axes différents sur la période de transition des potentiomètres .

Pour avoir un son des impacts de la balle (tennis) plus précis nous avons ajouté au son binaural quelques appoints mono placés sur le terrain.

Le résultat est cohérent et le son reste bien Binaural si l’appoint mono ou stéréo est mixé de façon à apporter une précision mais il ne doit pas être sur modulé auquel cas il « cassera » la sensation Binaurale.

Pour finir je dirais que le son binaural, apporte au spectateur la sensation d’être au cœur de la tribune de Roland Garros

tete3 tete4 tete5 tete6

Ce contenu a été publié dans binaural, son 3D. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *